Arizer XQ2 : un digne successeur du Extreme Q ?

La compagnie canadienne est réputée pour ses vaporisateurs de qualité à prix tout à fait accessibles. Présente sur le marché international depuis une quinzaine d’années, elle ne lance de nouveaux modèles que rarement… Alors quand un nouveau modèle comme ce Arizer XQ2 sort, forcément, on est curieux de découvrir ce qu’il a à nous proposer !

Le Arizer XQ2 et sa ribambelle d’accessoires

Quoi de neuf ?

Le Arizer Extreme Q (pour “Extreme Quiet“, rapport au peu de bruit émis par la machine) est sorti en janvier 2008, et a été régulièrement rafraîchit avec de nouvelles versions et de petites améliorations. Alors, qu’est-ce qu’apporte ce XQ2 ?

  • Une filtration de l’air entrant dans l’appareil (puis dans nos poumons) via une cartouche à filtres remplaçables ;
La cartouche de filtration de l’air entrant
  • Un nouvel écran plus grand, plus lisible ;
  • Deux bols “connoisseurs” fournis : un “bol à nuages” de grosse contenance et un “bol à saveurs” plus petit ;
  • Un connecteur à ballons permettant de remplacer et ajuster aisément vos ballons ;
  • Un bouchon en silicone pour éviter le gâchis quand vous n’inhalez plus sur votre ballon ;
  • Un passage de la vapeur redésigné pour une meilleure isolation ;

  • Trois modes de ventilation (légère, modérée et forte) ;
  • Un bouton pour activer la ventilation directement depuis la base de l’appareil (et non plus seulement avec la télécommande) ;
  • Trois préréglages de températures sur la télécommande ;
Un ballon en train de se remplir et le nouveau bouchon en silicone pour le refermer
  • Un éclairage pouvant être réglé en mode spectrum (change de couleurs toutes les deux secondes en continu) ;
  • Ou en mode dynamique, pouvant servir d’indicateur :
    • Chauffe en cours → clignote en jaune et orange ;
    • Température atteinte → clignote deux fois en vert ;
    • Température stable → clignote en orange en continu ;
    • Ventilation → clignote en violet ;
    • Refroidissement → clignote en cyan ;
    • Refroidissement avec ventilation → clignote en bleu.
  • L’éclairage peut également être désactivé.

Tout cela en conservant évidemment ce qui a fait le succès des modèles précédents :

  • Les pièces en verre borosilicate, assurant un grand respect des saveurs ;
  • Le bol d’aromathérapie pour la diffusion passive de plantes aromatiques ;
  • Son tuyau en silicone haute qualité monté sur pivot, permettant une rotation à 360° et facilitant ainsi les sessions entre ami·e·s.

Conclusion

Un tas de petites améliorations qui, combinées, justifient tout à fait en mon sens ce nouveau modèle. Sans effets d’annonces tonitruants comme chez certains concurrents, Arizer semble avoir bien mesuré la sortie de ce nouveau modèle tout à fait fidèle à l’ADN de son prédécesseur, et on peut d’ailleurs apprécier la compatibilité des pièces de rechange entre le Extreme Q et le XQ2.

Pour le reste, on attend impatiemment le mois de novembre pour voir arriver les premiers appareils en boutique et pouvoir confirmer l’engouement suscité par ce nouveau venu de chez Arizer.

Article rédigé par l’un de nos spécialistes en vapeur : Vap’Art

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.