De la vaporisation des différents cannabinoïdes : quelle température pour mon CBD ? Quels réglages ?

La jauge de température du Ace par Xmax


C’est une question qui provoque des débats passionnés dans de nombreux forums dédiés à la vaporisation d’herbes sèches, résines et concentrés. Toutefois ces débats sont plus relatifs à une appréciation personnelle du goût et de la densité de la vapeur plutôt qu’à une réalité scientifique.

Le grand avantage de la connaissance des températures-limites (je veux dire à partir de laquelle un composé est vaporisé, il faut le voir ainsi) est de se rendre compte à quel point vous pouvez baisser le réglage de votre vaporisateur tout en continuant de bénéficier des effets des cannabinoïdes tels que le CBD. Une nouvelle très douce pour votre gorge car vaporiser n’est pas tousser !

Ci-dessous une fameuse charte des températures de vaporisation des cannabinoïdes (simplifiée et traduite par moi-même) dont vous pourrez trouver l’original ici, c’est une référence bien connue de nombreux usagers de vaporisateurs.

120°CTHCA (decarb) pour ingestion30 min au four+ CBGAConversion du CBG
130°CCBDA (decarb) pour ingestion60 min au four+ T° basse pour vaporisationTerpène β-caryophyllène
140°CCBCA (decarb) pour ingestion60 min au four+ vaporisationTerpène β-sitosterol
155°C=)Vaporisation=)Terpène α-pinène
165°C !!!CBDVaporisationPour la journéeTerp 3-carène + β-myrcène
175°C !!!Delta-8-THCVaporisationPour la journéeEucalytol, limonène, cymène…
185°C !!!CBN (dégradé du THC)VaporisationPour les soiréesCannaflavines
195°C !!!CBE (dégradé du CBD)VaporisationPour les soiréesLinalool
205°C !!!Apparition de benzèneDébut de transitionVaporisation/combustionTerpinène, bornéol
220°CTHCVTransitionVaporisation/combustionTerpinéol
220°CCBCTransitionVaporisation/combustionPulégone, quercétine

En jaune, les plus basses températures plutôt utilisées afin de convertir le THCA et le CBDA en THC et CBD qui seront mieux assimilés par ingestion, cependant certains usagers utilisent de telles températures pour profiter des arômes uniquement. Le terme « decarb » est relatif à la décarboxylation, l’action de convertir le CBDA en CBD par exemple.

En vert vous trouverez les températures basses de vaporisation permettant l’extraction des cannabinoïdes principaux, la mention « pour la journée » implique une production de vapeur plutôt faible et des effets modérés mais indéniables !

En rouge vous trouverez les températures moyennes de vaporisation, à ce stade la production de vapeur est plus conséquente et les effets devraient être puissants tout en préservant au mieux les qualités organoleptiques du cannabis. C’est la plage de températures favorite des usagers (usage récréationnel ou/et médical).

En gris, on commence à flirter avec la combustion tout en étant très loin de risquer de brûler, cependant c’est à partir de 205°C que on commence à noter la présence de benzène qui est le signe d’un début de pyrolyse et de transition entre la vapeur et la fumée. On pourra noter aussi la mise à disposition du THCV aux plus hautes températures de vaporisation.

Quelle température choisir ?

La plage de températures sur fond jaune (165°C-205/210°C) correspond aux réglages les plus intéressants pour un compromis entre une production de vapeur satisfaisante et une conservation des goûts et des arômes de vos fleurs de CBD tout en bénéficiant des différentes qualités des différents cannabinoïdes.

Cas particuliers des vaporisateurs pure convection

Il faut noter que certains vaporisateurs à pure convection tels que le FlowerPot Weedeater, SilverSurferVaporizer ou le Herborizer DigiTi utilisent des températures bien plus élevées, celles-ci ne correspondent pas à la température réelle du bol car il y a une déperdition. De plus elles sont fortement influencées par la force de l’inhalation (plus on aspire fort plus la température baisse).

Herborizer ti XL

Cas particulier des résines et concentrés

S’il est possible (mais toutefois déconseillé) de vaporiser jusqu’à 220°C pour les herbes sèches, les températures au-delà seront réservées aux concentrés et résines de cannabis. Elles ne sont pas forcément nécessaires, le Mighty de Storz & Bickel a une température maxi de 210°C et vaporise très efficacement les résines et concentrés. Le dabbing nécessite des températures plus élevées mais c’est une technique particulière. Avec mon enail (clou à huile électrique), j’utilise une plage de températures comprises entre 250 et 280°C. Il est souvent mentionné un chiffre de 710 degrés Farenheit (+375°C!) qui est bien trop haut et chaud, il est souvent utilisé pour le Dabbing mais uniquement car cela ressemble au mot « OIL » mais à l’envers, prière d’éviter un tel réglage qui cramera vos délicats concentrés !

Dabbing !

Les débats passionnés ont tendance à porter bien plus sur les attentes de chacun que sur l’extraction des cannabinoïdes en particulier… une fois que l’on sait quelle plage de températures utiliser, on pourra noter de très grandes différences en goût et densité de vapeur entre 165°C et 205°C (T° basse et haute de la plage « favorite »). En général j’augmente mes réglages de 10 en 10 mais il m’arrive aussi très souvent de n’utiliser qu’un unique réglage pour l’ensemble de la session. Maintenant c’est à vous d’expérimenter afin de trouver les réglages qui vous conviennent le mieux ! Vous devriez être surpris de ce que peuvent offrir les plus basses températures en terme de goût et d’effet, vraiment il faut essayer ! Mais il m’arrive aussi de commencer un bol à 205°C pour un max de vapeur et impressionner mes potes… !

Article rédigé par l’un de nos spécialistes en vaporisateur : PPN VolutesOfVapor

Limpuro: c’est quoi, à quoi ça sert ?

Un nettoyant bio mais aussi une large gamme d’autres produits intéressants…

Quand on fait ses premiers pas dans la vaporisation d’herbes sèches, résines et concentrés, on s’aperçoit rapidement que la « vapeur » n’est pas de la vapeur d’eau mais plutôt une sorte d’aérosol composé de fines gouttelettes des différents principes actifs que nous pouvons trouver dans les différents types de plantes. Les plantes résineuses ont tendances à produire une vapeur plus consistante qui se visualise mieux. Elles ont aussi tendance à créer un film de résine qui c’est re-condensé (au contact de la paroi plus froide) à l’intérieur de vos différents tuyaux flexibles d’aspiration, tubes d’inhalation en verre, embouts buccaux et surtout dans vos pipes à eaux souvent particulièrement laborieuses à nettoyer. En plus de ce problème vient s’ajouter celui des particules d’herbes passés dans votre bang ou votre tuyauterie et celui du calcaire qui se redépose au fond des pipes à eaux (vous savez c’est ce dépôt blanchâtre et rugueux dans le fond…).

C’est ici qu’interviennent les différents produits Limpuro. Certains pour le nettoyage de différents accessoires, mais aussi pour la désodorisation des pièces et enfin des accessoires de nettoyage. Leur credo est de proposer des nettoyants simples d’utilisations mais très efficaces, 100 % biodégradables et sain pour la santé de l’utilisateur. Certains de ces produits sont labellisés « Bio », ils sont tous fabriqués en Allemagne.

Un bang propre permet de mieux apprécier les saveurs de vos herbes

Leur gamme est  large et je vous inviterai donc à visiter leur site internet afin d’en connaître l’étendue : limpuro.de/fr/

Toutefois une petite présentation de leurs principaux produits s’impose :

– LE Limpuro, c’est l’original et l’idée à partir de laquelle tout le reste de la gamme est issu, bio et simple d’utilisation (pas besoin de brosser), disponible ici en 100ml (existe en 250ml et 1L)

– Le Anti-Calcaire qui permet de résorber ce dépôt blanc au fond de vos bangs, indispensable si votre eau est calcaire, disponible ici en 100ml

– Le Limpuro Grinder Cleaner, destiné au nettoyage des grinders et autres broyeurs d’herbes sèches, une nouveauté chez LCV, disponible ici en 50ml

– Leurs accessoires de nettoyage comme les bouchons pour Bangs (en 14 et 18mm) et la B-Buddy, une brosse métallique parfaitement adapté à la tâche à accomplir.

– Les désodorisants afin de ne pas déranger les voisins de palier

– Des produits nettoyants à usage spécifique (Shisha, désinfection des espaces de culture et Anti-Lime pour la brillance)

– Un additif à ajouter à l’eau du bang afin d’éviter les dépôts de goudron (Pipe-Limo)

Les produits Limpuro sont particulièrement adaptés aux adeptes de la vaporisation qui ne veulent pas se prendre la tête avec des nettoyages long et compliqués à l’aide de multiples produits (alcool, vinaigre, savon) et de beaucoup d’huile de coude. Avec le Limpuro vous n’avez besoin que du Limpuro, de l’eau chaude et un peu de temps pour laisser agir. De temps en temps peut être un peu de Limpuro anti-calcaire (si besoin) serait éventuellement le seul autre produit dont vous pourriez avoir besoin.

Un Bong/tuyau d’inhalation/tube en verre propre vous permet d’apprécier vraiment les différentes saveurs que dévoile la vaporisation, sur ce : Bon nettoyage !

La Rosin Tech : qu’est-ce que c’est et suis-je le bon ouvrier avec les bons outils ?

Les concentrés sont là et ne sont pas prêts de partir du marché du cannabis thérapeutique comme on ne peut que le constater outre-atlantique… Depuis quelques mois et sous la pression des institutions (les extractions utilisant le butane comme solvant sont considérées comme une « felony » sur l’ensemble du territoire US), et de la santé publique, utilisateurs / producteurs d’huiles, wax, concentrés ont cherché différents solvants permettant d’améliorer deux points, la dangerosité à l’usage et la nocivité pour l’utilisateur :

Continuer la lecture de « La Rosin Tech : qu’est-ce que c’est et suis-je le bon ouvrier avec les bons outils ? »

Acheter un Vaporisateur pour le cannabis / chanvre ?

Que est le lien entre vaporisateur et cannabis pourraient se demander le petit vapoteur utilisateur de e-cig exclusivement ?

Le lien est assez simple un vaporisateur est à distinguer d’une ecig, car c’est une machine qui chauffe directement vos plantes.
Pas de e-liquides, pas de clearomiseur mais plutôt des machines qui ressemblent au mieux à un mod au pire pas du tout.


Vous pouvez donc y mettre vos plantes tel que le tabac et vaporiser directement la nicotine contenue dans la matière végétale par simple contact de l’air chaud qui va transformer en gaz les principes actifs.
Qui dit plante, dit qu’un vaporisateur portable comme de salon fonctionne aussi avec les plantes interdites dans notre pays qu’est la France comme le cannabis indica-sativa / chanvre.

Continuer la lecture de « Acheter un Vaporisateur pour le cannabis / chanvre ? »

Qu’est-ce qu’un vaporisateur – Définition – Vapo, vape, gpen, vape pen.

Définition: Un vaporisateur est une machine qui permet de consommer les principes actifs des plantes sans bruler celles-ci.
Qui dit pas de combustion dit pas de principes cancérigènes, pas de monoxyde de carbone, pas de goudron et…

Le principe commun à tous les vaporisateurs (vaporizer en anglais) est de créer, d’une manière ou d’une autre, un air chaud entre 110 degrés et 230 degrés ( température à laquelle les plantes entrent en combustion ).
Cet air chaud passe sur les plantes, et décroche les principes actifs de la matière végétale et les transforme donc en gaz, c’est la « vapeur » que vous inhalez. Les plantes deviennent marrons au fil des inhalations. Lorsqu’il n’y a plus de goût ni de vapeur, alors c’est qu’il n’y a plus rien à vaporiser dans vos plantes. La session est finie.

Un vaporisateur est donc l’alternative parfaite à la combustion de plantes sèches et résines, d’ailleurs aux USA ils sont souvent conseillés pour la consommation de cannabis / chanvre.
Fini les pipes, le tabac, les feuilles OCB et le briquet, les problèmes de vent et surtout de santé.

Cette mode nous vient directement de ce pays et on peut voir que de plus en plus de journaux en font l’éloge, parfois même des quotidiens ou hebdomadaire à la réputation inattaquable.

On peut noter 4 avantages à utiliser un vaporisateur (portable ou fixe de salon).

  • Avantage Santé : plus de combustion
  • Avantage Saveur : les terpènes sont mieux ressortis avec un vaporisateur en température basse qu’avec de la combustion.
  • Avantage Argent : avec un vaporisateur vous consommez 2 à 4 fois moins de plantes pour le même effet.
  • Avantage Odeur / discrétion : un vaporisateur ne pue pas, il suffit d’une simple aération de la pièce pour que toute les odeurs disparaissent.
;)

Attention un vaporisateur pour plantes sèches n’est pas une cigarette électronique ! Ce n’est pas non plus les vaporisateurs pour cannabis que Mme Touraine veut faire interdire.
Il y a bien des g-pen cigarette électronique mais ils crament les plantes donc ne font pas du tout ce qu’on leur demande.
Si vous souhaitez acheter un vaporisateur et donc savoir comment choisir un vaporisateur je vous conseille la lecture de l’article en lien.
Attention si vous achetez un vaporisateur pas cher, les vapo vraiment pas cher sont souvent de très mauvaise qualité, il faut compter une centaine d’euro minimum pour avoir un bon vapo.
Et pour bien comprendre la différence entre combustion et vaporisation c’est ici 

Bonne vape à tous !

Comment choisir un vaporisateur ? – Acheter un vaporisateur pas cher, ou pas ?

Évidemment malgré toute notre bonne volonté nous ne pourrons pas choisir pour vous, cependant ce petit article est là pour vous aider à choisir en connaissance de cause.

Tout d’abord il faut bien se mettre en tête qu’il n’y a pas de meilleur vaporisateur mais plutôt des mauvais vaporisateurs et des bon vapos qui se différencient par l’expérience qu’ils offrent.

Continuer la lecture de « Comment choisir un vaporisateur ? – Acheter un vaporisateur pas cher, ou pas ? »

Différence entre combustion et vaporisation

La différence entre la combustion et la vaporisation de plantes sèches comme le thym, le tilleul, la menthe poivrée, le chanvre / cannabis, la lavande ou toute autre plantes phytothérapique est flagrante et a été en partie étudiée en 2001 dans une fameuse étude sponsorisée par le fabricant du vaporisateur Volcano Storz & Bickel.

Petit rappel pour ceux qui découvrent les vaporisateurs dits pour cannabis mais qui sont en fait pour tout type de plantes surtout en France où le cannabis est illégal.

Définition vaporisateur (vaporizer en anglais) / vaporisation

Continuer la lecture de « Différence entre combustion et vaporisation »