Le Tafée Bowle, nouveau vapo à la demande

Un rafraîchissement non négligeable dans l’offre de vaporisateurs nomades, voici ce que propose le Bowle. Conçu par l’entreprise canadienne Tafée, ce vaporisateur au design pour le moins original et passe-partout dispose d’arguments tout-à-fait intéressants (et étonnants) sur sa fiche technique : chauffe en approximativement une seconde, vaporisation par convection de haute qualité, nettoyage simple… et verre intégré !

Un design dénotant avec tous les autres vaporisateurs connus jusqu’ici

Un vaporisateur qui ne sort pas de nulle part

En effet, les ingénieurs derrière le Bowle ne sont pas inconnus au bataillon : Jorge Fernandez, le fondateur du MiniVap est aux commandes, et s’est associé avec le Dr. Arno Hazekamp, un ancien de la recherche sur le cannabis thérapeutique aux Pays-Bas ayant notamment travaillé avec Storz & Bickel sur le Volcano Medic. On peut donc s’attendre à une expérience de vaporisation tout à fait saine, avec un soin tout particulier sur le design et le choix des matériaux afin de garantir la plus grande innocuité à l’utilisation.

Vaporisateur… et contenant pour vos liquides

Commençons donc par dissiper tout malentendu quant à la présence de ce verre faisant partie intégrante de l’appareil : il n’est aucunement conçu pour servir de filtration et à aucun moment la vapeur de vos plantes ne passera au travers.

Celui-ci a une triple raison d’être : vous désaltérer à tout moment lors de vos sessions, rafraîchir légèrement la vapeur si on y ajoute suffisamment de glaçons et enfin rendre le design de l’appareil bien plus acceptable et discret. Peut-être également un moyen d’ouvrir le monde de l’aromathérapie à un nouveau public plutôt hermétique à cet univers jusqu’alors.

Le design de l’appareil lui permet une parfaite intégration dans une cuisine

Si cela peut sembler anecdotique de prime abord, à l’usage il s’avère très agréable d’avoir sous la main de quoi s’hydrater dès que le besoin s’en fait ressentir, afin par exemple d’adoucir les éventuelles irritations causées par des sessions de vaporisation prolongées.

Ce design pour le moins audacieux a donc le mérite de rappeler l’importance d’une bonne hydratation, mais aussi libère une certaine forme de créativité pour, pourquoi pas, y faire infuser fruits, plantes aromatiques ou épices pouvant établir une forme de synergie avec les plantes médicinales placées dans le bol, et pourquoi pas en renforcer ou diversifier les effets (relaxants, déstressants, antiseptiques, énergisants/stimulants…).

En somme, cet appareil a un sacré potentiel de mise en valeur des nombreuses vertus de nos amis terpènes, on peut imaginer une infinité d’associations entre le contenu du bol et celui du verre pour obtenir une palette d’effets et d’arômes vertigineuse.

Les deux tailles disponibles pour le Tafée Bowle

Il existe deux modèles aux tailles de verre (et de circuit de refroidissement) différents : une version de 250 mL et une de 450 mL pour les plus assoiffés.

Vaporisation par convection et à la demande

Peu de vaporisateurs proposent une expérience réellement “à la demande”. Le Tafée Bowle chauffe vos plantes et résines en moins d’une seconde par le biais d’une chambre en céramique bien conçue, et un circuit de refroidissement en aluminium de qualité.

Le bol a une relativement petite contenance permettant le micro-dosing, mais la grande qualité de l’extraction permet toutefois une expérience optimale pour tout type d’usagers.

Des grinders sur mesure

Outre l’appareil et son verre, le Bowle est fourni avec un grinder Potter+ et ses quatre bols en céramique. Ce moulin à herbes est spécifiquement conçu pour une parfaite osmose avec le Bowle.

En effet, à l’intérieur de celui-ci se situent quatre emplacements prévus pour accueillir les bols en céramique accueillant vos plantes médicinales (voir ci-contre). Ainsi, une fois ces dernières broyées à la taille optimale, elles se retrouvent déjà chargées et prêtes à être insérée dans le compartiment dédié. Rapide, efficace et optimal.

Tafée propose également ce grinder dans une version métallique de haute qualité (voir photo ci-dessous).

WoodScents Aromalog : le vapo en bois 3-en-1

C’est dans les vieux (va)pots… qu’on fait les meilleurs soupes, à ce qu’on dit ! Après vous avoir présenté le Vapman, il était temps de vous parler d’un autre vaporisateur en bois des plus élégants, j’ai nommé le WoodScents Aromalog.

Garanti à vie, ce vaporisateur de salon atypique dont la forme générale rappelle une bûche (“log” en anglais) ou un moulin à poivre à l’ancienne propose une chauffe par convection. Cette bûche est réalisée à la main par Ed’s TNT, célèbre artisan américain à l’origine de stems (embouts) en bois réalisés pour différents fameux vaporisateurs comme le Arizer Air 2, Solo 2, Extreme Q, DynaVap ou encore Flowermate.

Prise en main du WoodScents Aromalog

Le bois, matériau noble par excellence

Ce vaporisateur est proposé en plusieurs déclinaisons de bois du plus bel effet. Ainsi vous pourrez choisir entre une conception en bois de noyer (walnut), de cerisier (cherry) ou d’érable (maple). Les teintes du corps du WoodScents seront donc plus ou moins claires/sombres ou froides/chaudes selon l’essence du bois choisi. Chaque modèle est donc totalement unique, et le choix du bois permet une certaine discrétion.

Bois de katalox du Mexique
Bois d’érable
Bois de Tarara Amarilla
Bois de cocobolo
Bois d’ébène du Mozambique
Bois de cerisier gravé

Trois-en-un ?…

Outre sa base fixe, le WoodScents Aromalog est fourni avec un vaporisateur portable qui peut sembler étranger familier aux vaporistes aficionados de la marque Dynavap. C’est tout à fait normal, puisque Ed a travaillé dès le départ avec la marque pour fournir ses corps en bois (tubes externes) ainsi que des Vongs pour VapCap. Ainsi, le WoodScents est entièrement compatible avec les tips en titane de la franchise. Celui-ci s’adapte aisément sur la chambre de chauffe de la base fixe du WoodScents et vous pouvez aussi facilement y adjoindre un système de refroidissement à eau en adaptant le tout à un bubbler.

Outre ces deux usages, il est également possible d’utiliser le bol d’aromathérapie (fourni) dans lequel vous déposerez vos plantes et résines à diffuser dans la pièce, mais aussi huiles essentielles bio (ne pas vaporiser/inhaler directement !) déposées sur une boule de coton bio par exemple, à l’instar d’un vaporisateur comme le Arizer Extreme Q.

Chauffe de qualité

Sa chauffe est réglable grâce à un variateur de 104°C à 349°C. Toutefois ces températures sont celles de l’élément de chauffe, l’enveloppe en titane permet de faire redescendre la chambre de vaporisation à des températures bien plus classiques dans le petit monde de la vaporisation (pour donner une idée, à 349°C le WoodScents amène donc la chambre de vaporisation à une température approximative de 220/230°C).

Voici les différents paliers et les températures correspondantes :

  • 4 : 104-110°C
  • 5 : 149-154°C
  • 6 : 190-196°C
  • 7 : 232-237°C
  • 8 : 288-293°C
  • 9 : 316-321°C
  • 10 : 343-349°C

Note : atteindre les températures pallier 5 à 7 prend approximativement deux minutes.

Une multitude d’accessoires pour personnaliser votre expérience

Choisir un WoodScents Aromalog, c’est aussi acquérir une panoplie d’accessoires complète, permettant d’enrichir et diversifier l’expérience de phytothérapie à l’envie. Ainsi sont fournis avec l’appareil :

  • De quoi graisser les parties métalliques de l’appareil
  • Un adaptateur en verre pour bubbler de 14 mm en verre et ses deux grilles coniques
  • Un adaptateur en bois 14/18 mm
  • Un bol en verre pour aromathérapie (Aromabowl)
  • Un stem en verre de 10,1 cm pour le tip en titane
  • Un tip Vapcap en titane avec ses grilles en titane et ses joints (O-rings)
  • Un cap VapCap
  • Un stem conique en bois assorti (7,6 cm) et son condensateur
  • Une grille en titane supplémentaire
  • 4 joints type O-rings en plus
  • Pot de cire pour entretenir votre bois
  • Une tige en bois pour extraire ou insérer les grilles coniques

Bref, on ne peut pas dire que Ed’s TNT soit avare en matière d’accessoires, et propose tout le nécessaire pour nous proposer une expérience de vaporisation aux petits oignons.

Conclusion

Assurément un très bel objet unique, le WoodScents que nous propose Ed’s TNT est de surcroît un vaporisateur proposant une expérience des plus complètes grâce à sa polyvalence d’usages (fixe ou nomade, avec ou sans refroidissement à eau, aromathérapie…) et vous assurera de longues années de phytothérapie de haut vol grâce à sa garantie à vie. De plus, Ed se fait un plaisir de répondre à vos éventuelles questions, et est toujours à l’écoute de sa clientèle.

Article rédigé avec l’apport de Ed par l’un de nos spécialistes en vaporisateur : Vapthur

Le Vapman… enfin de retour !

Parmi les pionniers du monde de la vaporisation, il est de ces appareils indémodables que les années d’innovations technologiques n’ont pas suffit à enterrer. Le Vapman, vaporisateur manuel (avec chauffe à briquet tempête) classique conçu par un certain René Balli au début des années 2000, est tout à fait de cette trempe.

Avec un design Suisse, il se retrouve aujourd’hui à nouveau en production – après quelques remaniements et amélioration – un peu plus au sud, en Italie dans le Tyrol du Sud (Bolzano). De ce beau pays est donc également issu le principal matériau de ce vaporisateur intégralement fabriqué à main, à savoir le bois d’olivier. Ce dernier, en plus d’être très élégant et agréable au toucher, rassemble les caractéristiques idéales pour un appareil de vaporisation.

La chambre de chauffe, elle, est constituée de cuivre plaqué or, tandis que l’embout buccal est en polyoxyméthylène (PAM), plastique de haute qualité aux caractéristiques s’approchant fortement du verre, tout en étant incassable.

Le Vapman et son bois d’olivier
Préparation et déroulement d’une session avec le Vapman

Conçu de manière éco-responsable avec des matériaux nobles et de qualité, le Vapman est fourni avec une coque en chanvre recyclé ainsi qu’une pochette en chanvre pour faciliter son transport. Pour compléter l’aspect éco-responsable, à chaque commande un arbre est planté dans une zone où la déforestation est critique. En outre, il se révèle parfaitement adapté pour le micro-dosing (jusqu’à 0,001 g !) ainsi que pour les concentrés.

La chauffe au briquet torche permet – après une petite période de prise en main – une certaine flexibilité dans les températures et donc dans l’expérience de vaporisation, selon le nombre de flammes, la distance et la durée de chauffe.

Un système de chauffe électronique devrait également être proposé par le constructeur d’ici à 2022.

Prise en main du Vapman

Deux déclinaisons : Classique et Basique

Vapman déclinaison “Classic”

Le Vapman est proposé en deux modèles : une version classique et une version basique. La première dispose d’une couche de protection constituée de minéral stratifié (Mica) permettant d’optimiser la chauffe tout en protégeant le bois de la combustion.

Vapman version “Basic”

La version basique est simplement dénuée de cette couche minérale : le bois se couvre alors au fur et à mesure de son utilisation d’une fine couche de charbon permettant d’isoler et protéger le bois d’une combustion avancée.

Le contenu de la boîte, traduit par nos soins pour vous

Et bientôt…

Outre la chauffe traditionnelle au briquet, le fabriquant prévoit également d’ici l’année prochaine de proposer une station de chauffe par induction spécialement conçu pour le Vapman, avec six paliers de température prévus, si l’on se fie aux visuels teasés par le fabricant.

Article rédigé par l’un de nos spécialistes en vaporisateur : Vapthur

Le V.A.P. – Vaporisateur pour Amateurs de Plantes

Tout fraîchement sorti, le Vaporisateur pour Amateurs de Plantes ou VAP de la marque française Katalyzer dispose d’une myriade d’arguments tout à fait intéressants pour un appareil dans cette gamme de prix. Après un test complet de l’appareil, voici donc mon ressenti à son sujet.

Des qualités indéniables

La première chose que l’on remarque en déballant l’appareil, c’est sa compacité et sa légèreté, ce qui en fait un allié de choix pour les excursions envapées et toute utilisation nomade.

Vaporisateur fonctionnant grâce au principe de convection, son double mode chauffe à la demande ou session apporte un certain confort à l’usage, permettant la vaporisation de fleurs comme de résines.

Ne disposant que de trois boutons il est particulièrement aisé à prendre en main : trois pressions sur le bouton d’alimentation mettent en marche l’appareil, et les deux autres boutons permettent de régler la température au degré près ou de changer le mode de vaporisation (en pressant ceux-ci simultanément). En mode à la demande, appuyer sur le bouton d’alimentation lancera la chauffe de la chambre de vaporisation et vous permettra instantanément de pouvoir tirer vos lattes.

Ensuite, on remarque le soin global apporté au vaporisateur par la quantité de petits détails rendant l’expérience utilisateur plus agréable :

Charge rapide via le câble USB-C fourni
  • Recharge par USB-C
  • Passage de l’air (airpath) isolé du circuit électronique
  • Chauffe à la demande / Mode session
  • Chauffe à 180°C en dix secondes
  • Sessions de 4 à 6 minutes selon réglages
  • Retour haptique lorsque la température est atteinte (vibration)
  • Embout buccal magnétique en Zirconium
  • Touilleur intégré à l’embout buccal
  • Batterie de capacité 2600 mAh (format 18650)
  • Affichage via un écran OLED de qualité
  • Chambre en acier inoxydable

Toutes ces qualités sont plutôt rares sur un vapo à prix abordable, et on peut saluer le travail accompli sur ce modèle.

Contenu de la boîte

  • Le VAP (Vaporisateur pour Amateur de Plantes)
  • Un câble USB-C
  • Une batterie 18650 rechargeable (2600 mAh)
  • Une brosse et quatre lingettes pour l’entretien de l’appareil
  • Une cartouche pour concentrés
  • Trois cotons-tiges
  • Un manuel d’utilisation
  • Garantie Katalyzer de 5 ans

Conclusion

Beau boulot de XVape / Xmax et Katalyzer pour cette version française du XMAX V3 PRO, petit vaporisateur très polyvalent et simple d’utilisation. La vapeur bien que qualitative pourrait certes être un poil plus aromatique mais avec toutes ses qualités, sa rapidité de chauffe et son prix abordable, ce nouveau vapo constitue un choix judicieux pour débuter dans la vaporisation avec un appareil de qualité, et facile à transporter et entretenir. La généreuse garantie de 5 ans proposée par Katalyzer est également un plus à ne pas négliger. On ne saurait que vous recommander de vous équiper d’une deuxième batterie afin de pouvoir utiliser votre vaporisateur pendant que l’autre batterie est mise à charger.

Article rédigé par l’un de nos spécialistes en vaporisateur : Vapthur

Vaporisateur Skinny Storz & Bickel

Storz & Bickel le fabricant allemand, pionnier dans le monde de la vaporisation semble sortir un nouveau vaporisateur portable 100% convection, le Skinny.

L’info n’est pas certaine et a transpiré sur Reddit le 2 juin 2021 :

Le Skinny, le nouveau vaporisateur portable convection de Storz&Bickel

Cette capture d’écran est issue d’une étude marketing menée récemment par Storz&Bickel online.
Le texte en anglais du vaporisateur Skinny annonce une vaporisateur pour plantes et résines (de CBD entre autre) qui chauffe en 30 secondes.
Vaporisateur 100% convection, le Skinny sera équipé d’une batterie 18650 amovible offrant 3 à 4 sessions de vape.

Les températures sont réglable via Bluetooth et l’application Android.

Peu d’infos sont disponibles pour le moment sur le Skinny, et le nom comme la forme pourrait tout à fait être amenés à changer… affaire à suivre.

DYNAVAP 2021 : Quelles Nouveautés ?

DynaVap ne cessera jamais de nous étonner et de nous impressionner, c’est sûrement un des rares fabricants ayant continué à innover et sortir de nouveaux produits malgré la situation de pandémie mondiale.

En 2020, en plus du Orion (système à induction), DynaVap avait sorti la version du VapCap appelé M 2020, les améliorations apportés à ce produit phare étaient, sans conteste, les plus importantes jamais apportées : entrée d’air sous forme de 2 fentes dîtes « chirales », captive Cap, re-design du corps, embout buccal compatible avec des joints en 10&14mm et la fameuse fonction Adjust-a-Bowl permettant de diminuer la capacité du bol de moitié. Ici mon article à propos du M2020 .

Toutefois une autre importante amélioration m’avait échappé, elle concerne tous les modèles de vaporisateursDynaVap… Il s’agit d’une amélioration apportée au Cap qui a son importance principalement lorsque l’on utilise son DynaVap avec un système de chauffe par induction tel que le ClickAndGo par Katalyzer ou le Orion de Dynatec  (DynaTec, systèmes à induction DynaVap).

Système à induction Orion de Dynatec (photo Reddit)

Une chauffe plus rapide (le « clic » se déclenche plus rapidement), une meilleure diffusion de la chaleur à basse température offrant des lattes plus denses à ces températures et ceci préserve aussi les herbes ou résines d’une extraction trop rapide (et moins savoureuse). Ce nouveau Cap change vraiment la donne. Ici un lien en Anglais concernant les différences entre les nouveaux et les anciens Cap : Cap variance .

Cette année DynaVap ne nous a pas gratifié d’un ou deux nouveaux modèles… mais bien de trois nouveaux vaporisateurs soit un pour chaque niveau de la gamme, il y en a pour toutes&tous, du plus abordables (M2021) au haut de la gamme (2021 Omni) en passant par des prix intermédiaires (Vong). Ci dessous, une petite présentation de chaque modèle.

Le M 2021

photo de VaporizerWizard

La lignée des vaporisateurs M a débuté en 2017, chaque année DynaVap nous a gratifié d’un nouveau modèle, un constant souci de perfectionnement très appréciable et un prix très attractif. La page concernant ce vapo chez LCV, ici et ci-dessous les fonctionnalités du M2021 :

Tip facetté à dentelure ( le bol à herbes / résines) avec un tirage redessiné

Technologie Adjust-a-bowl permettant de réduire la taille du bol de 50% pour du micro dosing

Double entrée d’air dites “Chiral”, c’est à dire asymétriques pour une injection d’air à haute turbulence

Embout buccal d’un diamètre de 10 mm pour certains filtres à eau

Nouveau Cap appelé “Captiv Cap

Le 2021 VonG

photo de VaporizerWizard

Avec le VonG, DynaVap a résolument simplifié sa gamme, ce vaporisateur portable très petit (92mm) et léger (15,7gr) est le digne successeur de la gamme des VonGs comprenant l’HydraVonG, l’OmniVonG et le NonaVonG. Les fonctionnalités de ces trois fameux vapos résumées en un magnifique objet alliant bois et titane de qualité médicale… Le VonG, une belle réussite que je me suis offert sur LCV , ci-dessous ce qui rend ce vaporisateur si intéressant :

Tip facetté à dentelure ( le bol à herbes / résines) avec un tirage redessiné

Technologie Adjust-a-bowl permettant de réduire la taille du bol de 50% pour du micro dosing

Entrée d’air réglable par rotation

Embout buccal adaptable sur tout filtre à eau équipé d’un joint 10mm ou 14mm

Partie en bois encerclée dans deux bagues en titane facettées

Nouveau Cap appelé “Captiv Cap

Le 2021 Omni

photo de VaporizerWizard

C’est définitivement le haut de gamme de chez DynaVap, Le 2021 Omni est une version luxueuse et performante du populaire « M », composé intégralement de titane. Ce métal apporte légèreté, solidité et une très bonne conduction de la chaleur ce qui signifie qu’il chauffe plus rapidement que la version en acier inox, mais aussi qu’il refroidit plus rapidement ce qui permet de préserver les saveurs. De plus vous verrez ci-dessous qu’il y a d’autres innovations qui rendent ce vaporisateur d’herbes, résines et concentrés si particulier… :

Nouveau Cap appelé “Captiv Cap

Tip facetté à dentelure ( le bol à herbes / résines) avec un tirage redessiné

Technologie Adjust-a-bowl permettant de réduire la taille du bol de 50% pour du micro dosing

Double entrée d’air dites “Chiral”, c’est à dire asymétriques pour une injection d’air à haute turbulence

Embout buccal avec indicateur visuel, pour l’ajustement du omni condenser

Condenser à texture hélicoïdale, pour un refroidissement optimal de la vapeur

DynaVap a décidément frappé très fort en cette année 2021 brisant la morosité ambiante par la sortie de ces 3 superbes vaporisateurs, les plus innovant que le DynaLab ait sorti depuis leur principale trouvaille … le Clic !

A ce jour je n’ai testé que le VonG, il est mon 3ème DynaVap après l’Original et le M2017… mais il a ravivé mon intérêt pour les VapCaps ! Tout particulièrement combiné avec le ClickAndGo, le nouveau Cap offre une perspective de goûts et de saveurs bien plus larges qu’avec mes vieux modèles… et une densité de vapeur à basse température tout à fait étonnante !

Un grand bravo à toute l’équipe de chez DynaVap !

Storz & Bickel : le haut de gamme des vapos

La marque Storz & Bickel est une marque désormais américaine. Racheté par Canopy growth cette ex-marque allemande fabrique les Mercedes des vaporisateurs. Fixes ou portables, les vaporisateurs fabriqués par Storz & Bickel sont mondialement réputés pour être le haut de gamme des vaporisateurs mais aussi pour être assez couteux.

Que valent ces vaporisateurs Storz & Bickel ?

Continuer la lecture de « Storz & Bickel : le haut de gamme des vapos »

La légalisation du cannabis selon Emmanuel Macron

Durant la présidentielle 2017, des candidats comme Benoît Hamon ou Emmanuel Macron se sont plus ou moins prononcés en faveur de la dépénalisation du cannabis.

Hamon, sachant pertinemment qu’il ne faisait pas l’unanimité en se plaçant en faveur de la légalisation et encore moins au sein de sa propre famille politique, déclarait tout de même  «C’est parce que je pense qu’il est dangereux de se droguer qu’il faut légaliser»

Continuer la lecture de « La légalisation du cannabis selon Emmanuel Macron »

Différences Vaporisateur Storm et Xmax-v2 PRO

Dans le monde des vaporisateurs les modèles sont de plus en plus nombreux, si cela a l’avantage d’offrir plus de choix et de répondre à différents profils d’utilisateurs cela peut aussi avoir l’inconvénient de nous perdre un peu.

;)

La sélection d’un bon vaporisateur pas cher ou haut de gamme devient encore plus hasardeuse depuis que les pays asiatiques ce sont mis à concevoir des vapo de bonne qualité en les appelant parfois avec différents noms selon le pays de vente.
Parfois il y a des copies, comme il y a eu beaucoup de copie du vaporblunt et du PAX de Ploom avec des noms différents ou similaire.

Continuer la lecture de « Différences Vaporisateur Storm et Xmax-v2 PRO »

Cannabis – vaporisateur Vs combustion – le Prof Dautzenberg fait la différence

Il semble que notre cher Professeur Dautzenberg ou comme certains le surnomme déjà, dot zen berg ait vraiment le vent en poupe ces dernier temps.
Son étendard a changé, ce n’est plus pour la cigarette électronique et la vape qu’il se fait se fait entendre et il porte aujourd’hui fièrement les couleurs des pro cannabis – ou presque.
Il se fait d’ailleurs son fort de dénoncer des idées reçues sur la consommation de cannabis et en vient donc à parler des vaporisateurs !
Pour le monde des vaporisateurs de cannabis et tout ceux qui cherchent à en acheter et bien souvent n’en connaissaient pas l’existence c’est un vrai nouvel air.

Continuer la lecture de « Cannabis – vaporisateur Vs combustion – le Prof Dautzenberg fait la différence »