Le vaporisateur Starry 3.0, un portable solide !

X-Max Vaporizers est une marque du Fabricant chinois TopGreen, cette marque est parfois revendue sous un autre nom (« rebrand ») mais parfois ce sont des copies attention donc si vous ne voyez pas la mention Xmax. Il n’y a pas de site internet où un utilisateur pourrait commander directement au fabriquant.

Déjà X-Max avait étonné la vaposphère lors de la sortie de son tout premier vapo en 2015, le X-Max V2 Pro, un « vape pen » pour herbes sèches à batterie remplaçable (voir plus à propos du V2Pro ici). Le V2 Pro était déjà en avance sur son temps, mais lors de la sortie du Starry en 2017, TopGreen/X-Max nous a prouvé qu’il était un  constructeur remarquable capable de créer des vaporisateurs propres, performant, stylés et solides. De plus la portabilité est et restera, chez TopGreen, un facteur important, le Starry V3 en est l’exemple le plus marquant.

Il y a eu plusieurs versions et la version 3.0 est l’aboutissement d’une étroite collaboration entre le fabricant et les « beta-testeurs » dont j’ai eu l’honneur de faire partie. Je ne parlerai donc que de cette dernière version.

Le Starry est relativement petit (110x35mm) et sa forme est pratique pour le glisser dans une poche. Sur la partie supérieure se trouve le capuchon du bol avec son embout buccal rotatif en zirconium. Ce capuchon est maintenu en place à l’aide d’aimants puissants. La partie inférieure du capuchon présente un filtre que l’on peut retirer pour le nettoyage (attention, ne pas mettre à tremper dans l’ISO le capuchon en entier mais uniquement les parties en céramique, le support en silicone et les grilles en métal).

Le bol est de forme ovale pour une meilleure conduction (voir la définition ici), c’est la méthode de chauffe la plus simple pour débuter car il n’y a pas de technique à proprement parler. En effet, après avoir allumé l’appareil, il suffit de régler la température de son choix grâce aux boutons + et – situés sur la tranche (avec l’écran LCD et le bouton d’activation), dès que la température choisie est atteinte le vapo vibrera brièvement afin de signaler qu’il est prêt. Il suffira alors d’inhaler doucement plus ou moins longtemps. Le bol contient environ 0,2-0,25gr d’herbes sèches, il est possible de réduire cette quantité en insérant tout d’abord le pad à concentrés et l’herbe ensuite, cela réduira la taille du bol de 50 % environ. Il est conseillé de le vider après chaque utilisation et de le nettoyer à l’aide de la petite brosse après qu’il ait refroidi.

La partie inférieure du Starry présente un clapet permettant le remplacement de la batterie (Samsung, 2600mah), c’est une fonctionnalité particulièrement intéressante et qui devrait permettre d’utiliser ce vapo pendant plusieurs années la batterie étant, en général, le premier élément à faillir. Une charge vous permet environ 8 à 10 cycles de 5mn en fonction de la température utilisée. Il se recharge en 2 heures environ.

Le Starry dispose de nombreux accessoires très utiles tel que les cartouches à résines ou concentrés,   adaptateur pour pipes à eaux, hydratube, ainsi que de nombreuses pièces de remplacement (grilles, batteries, bloc/capuchon avec embout,…). Ici un petit lien vers ce très bon portable à un prix vraiment abordable : Starry V3.

Personnellement j’utilise toujours mon Starry, soit en déplacement, sa taille et son design en faisant un vapo super discret, soit pour vaporiser des résines compressées, il est vraiment efficace pour ce job, soit pour partager un bon gros bol , connecté à un bang / bong, dans le jardin avec des potes.

Un article rédigé par un de nos spécialistes en vaporisateur:
PPN VolutesOfVapor

Aria vaporisateur par X-Vape Vaporizers

X-Vape est une marque basée aux USA. Cependant leurs vaporisateurs sont produits en Chine par TopGreen, le fabricant, aussi, des vaporisateurs de la marque X-Max. Leur objectif a toujours été d’offrir des vaporisateurs à un prix abordable sans toutefois faire de concessions sur la qualité, soit des produits ayant un très bon rapport qualité/prix et posant très peu de problèmes et de retours pour garantie. Les constructeurs ont toujours eu le soucis d’offrir aussi des unités particulièrement portable et discrètes.

Le vaporisateur Aria ne déroge pas à cette règle, il offre de nombreuses options (de série s’il vous plaît!) dignes des plus grands noms de la vaporisation à un prix vraiment très abordable. De plus ce vapo a un design vraiment soigné et cependant discret dans un format qui tient dans la poche. Il est disponible en de nombreux coloris : bleu glacier, noir, gris métallisé et noir, blanc et Atomic orange série limitée.

Un corps rectangulaire de 11,8×3,4×2,5cm avec l’embout buccal en place, boîtier en alu recouvert de simili-cuir pour une finition très classe et embout buccal aimanté 100 % céramique Zirconium. Petit plus, un outil de nettoyage/touillage est inséré dans un logement à la base.

C’est un vaporisateur à conduction ceci signifiant que le contenant est chauffé à la température souhaitée et il suffit d’inhaler les « vapeurs » produites. C’est la technique la plus simple d’utilisation. Parfait pour les débutants. Le passage de l’air est isolé, il ne traverse pas les circuits électroniques ou le compartiment de la batterie

Température ajustable au degré prés, entre 100 et 240°C, grâce à 2 boutons + et – placés sur la tranche avec l’écran LCD et le bouton d’activation. Chauffe rapide, de 20 à 200°C en moins de 30s. Il est possible d’utiliser les degrés Fahrenheit ou les degrés Celsius comme unité de mesure de la température.

Le bol est de forme ovale et peut contenir 0,20 à 0,25gr d’herbes sèches correctement tassés (ni trop ni trop peu). Il est possible d’utiliser de plus petites quantités mais il est recommandé de tasser, la meilleure technique consistant à insérer en premier le coussinet à concentrés et les herbes dessus.

Ce coussinet permet aussi de vaporiser des concentrés de cannabis CBD (sans quasi aucun THC) ou bien des résines, les hautes températures du Aria permettent une vaporisation vraiment efficace des concentrés et particulièrement des résines type haschich (à base de fleurs de CBD bien sûr!).

Mon Aria auprès du bubbler de Herborizer et de l’adaptateur pour pipes à eaux

La durée des sessions est ajustable, soit 5mn, soit 10mn.Il se recharge par USB, la batterie intégrée de 2600mah offre environ une heure d’autonomie ( à 180-190°C). soit 5 ou 6 cycles de 10mn.

Il est livré avec les accessoires suivants : kit de nettoyage (brosse, petites compresses imprégnées d’ISO et coton tiges), cable USB, coussinet à concentrés, 2 protections pour l’embout et des grilles de remplacement. Cependant un embout pour pipes à eaux et aussi disponible pour les joints en 14 et 18mm ainsi que des cartouches à concentrés et résines. Le Aria est disponible à la centrale vapeur distributeur en France de cette marque phare.

Le Aria est un très bon vaporisateur pour débuter mais aussi un parfait compagnon pour qui souhaite vaporiser discrètement et efficacement à l’extérieur de chez soi.

A plus… de vapes !

Nettoyer son vaporisateur avec de l’alcool ISO

https://lacentralevapeur.com/5993-thickbox_default/alcool-isopropylique-999.jpg

Que ce soit pour le nettoyage des vaporisateurs (à plantes /résines de CBD ou tout autres variété), bubblers, grinders et autres outils ou bien pour un certain type d’extraction de résine, l’ISO (l’abréviation couramment utilisé) est un incontournable de tout vaporiste qui se respecte ! Cependant il y a quelques règles à respecter afin de ne pas endommager votre vaporisateur et pour votre sécurité.

L’ISO ou alcool isopropylique est un alcool spécialement dédié au nettoyage, il ne doit pas être consommé (ingéré) ou bien inhalé et le contact avec la peau est déconseillé. Il est important de ne pas approcher de flamme ou bien de fumer à proximité et il est recommandé de ventiler le local.

Tout alcool est un solvant, les solvants ont la propriété de dissoudre certains composés dont ici celui qui nous intéresse, la résine de cannabis. Cependant il peut endommager certains plastiques et les revêtements types peintures.

Nettoyage des vaporisateurs, filtres à eau, grinders,…

Ici une brève introduction aux techniques de nettoyages de vos différents vaporisateurs, accessoires et outils destinés à la vaporisation.

Vaporisateurs : En général le principal emplacement nécessitant un nettoyage régulier est le passage de la vapeur. C’est l’endroit situé entre le bol (où l’on met les herbes ou résines) et votre bouche.

Selon les appareils il peut s’agir de tubes souples en silicone, de tubes rigides en plastique, verre, métal ou céramique, il peut inclure des filtres sous forme de grilles métalliques mais parfois céramique ou en verre. Les atomiseurs/coils des vaporisateurs stylos pour concentrés (comme le PuffCo plus par ex) nécessitent aussi un nettoyage régulier à l’ISO.

Sur certains portables le passage de la vapeur peut emprunter un chemin avec de nombreuses circonvolutions dans un genre de boîtier comme pour le Mighty.

Enfin il faudra nettoyer tout élément en contact avec la vapeur car la résine se condense sur les surfaces avec lesquelles elle est en contact.

Le bol à herbes ne nécessite que peu de nettoyage à l’ISO si l’utilisateur prend soin de bien le vider après chaque utilisation lorsqu’il est encore un peu chaud et d’utiliser la brosse (incluse avec la plupart des vapos) mais attention si le bol est trop chaud les poils en plastique pourraient fondre!

De temps à autre un coton tige imprégné d’ISO viendra parfaire ce nettoyage (faire cela avec l’entrée du bol vers le bas afin d’éviter que de l’ISO pénètre dans l’appareil). Bien laisser sécher avant la prochaine utilisation.

https://preview.redd.it/dndfs4expj861.jpg?width=640&crop=smart&auto=webp&s=3d92f1187d269331609e159e0f5dc9532bbf0843

Toutes les autres parties en contact avec la vapeur peuvent être démontées et mises à tremper dans un pot en verre contenant de l’ISO, pour les tubes longs utiliser des bouchons aux extrémités. En fonction de la quantité de résine accumulée mais aussi du dessèchement de celle-ci il faudra de quelques minutes à quelques heures pour dissoudre la résine. Rincer à l’eau claire (voir à l’eau distillée) et sécher. Un petit truc : chauffer légèrement l’iso à 40°C accélère la dissolution des résines.

 ATTENTION certains plastiques ne supporte pas l’ISO, si vous avez un doute il est préférable de demander à votre revendeur. Les surfaces peintes ne doivent pas être en contact avec l’ISO (risque de dissoudre la peinture). Le silicone supporte l’action de cet alcool cependant éviter le contact prolongé et laisser sécher plus longtemps (le silicone est poreux).

Filtres à eaux : En effet la résine a aussi tendance à se condenser sur les parois en verre de vos filtres à eau de type bang / hydratube . Un nettoyage régulier avec un peu d’ISO versé dedans, puis remué avec vigueur et suivi d’un rinçage à l’eau claire devrait suffire. Cependant si il est fortement « encrassé » il vous faudra peut être laisser l’alcool agir plus longtemps (chauffer peut aider) puis il vous faudra utiliser du gros sel de cuisine, du vinaigre blanc et un peu d’huile de coude pour parfaire le nettoyage. Rincer à l’eau claire. Un petit truc : utiliser de l’eau distillée évite les dépôts calcaires si votre eau est dure (le dépôt blanc au fond du filtre)

https://lacentralevapeur.com/c/632-category_default/verrerie-et-filtres-a-eau.jpg

Grinders/moulins à herbes : Et oui, là aussi l’alcool isopropylique s’avère très utile ! Les grinders ont tendances aussi à « s’encrasser », ils deviennent alors difficiles à faire tourner et on peut voir des accumulations de résines à l’intérieur. Il suffira alors de retirer les joints anti-friction puis de faire tremper votre grinder démonté, un peu de temps et une brosse en viendront à bout facilement ! Attention cependant car certains grinders ont un revêtement non résistant à l’ISO !

Pour ces grinders il y a des nettoyants à grinder type Limpuro.

https://lacentralevapeur.com/187-thickbox_default/grinder-hammercraft-pollinator.jpg

L’huile de récupération : Un des avantages de cette méthode de nettoyage est la possibilité de récupérer l’huile ou résine qui c’est déposé sur ces parois. Celle-ci se retrouve en effet maintenant dissoute dans votre jarre d’ISO, ne le jetez pas, vous pourrez le ré-utiliser de nombreuses fois. Quand il sera saturé en huile/résine vous pourrez mettre votre bocal au congélateur pour 48h puis le filtrer à l’aide d’un filtre à café (marron). Enfin il vous suffira de laisser évaporer l’alcool jusqu’à obtenir une « huile » épaisse contenant de nombreux principes actifs (CBD, CBG,…). Je déconseille de vaporiser cette huile (le goût est pas terrible) mais elle peut être ingérée telle quelle ou utilisée en baumes ou onguents (en effet cette huile est décarboxyllée, prête pour l’ingestion ou usage externe voir ce lien).

http://www.cannahacker.com/wp-content/uploads/2015/12/2015-08-10-20.48.31.jpg

Les alternatives à l’ISO : L’ISO est très facilement disponible ici cependant si vous n’en avez pas sous la main il y a d’autres solutions mais elles sont moins efficaces. En effet, comme je l’ai déjà mentionné, tout alcool est un solvant. L’éthanol fonctionne très bien et il est plus sain, ne pas utiliser de méthanol ou autres alcool non-consommable. Toutefois l’éthanol pur (ou presque) est difficile, voir impossible à trouver de nos jours, donc vous devrez vous rabattre sur des alcools blancs forts type Vodka.

Autre utilisation : Il est tout à fait possible d’extraire la résine de vos fleurs de CBD en utilisant les propriétés de solvant de l’ISO, une petite introduction à la technique d’extraction appelée QWISO (Quick Wash ISO) : https://www.cannaconnection.fr/blog/18990-qu-est-ce-qu-un-extrait-qwiso-et-comment-en-faire

Un article rédigé par un de nos spécialistes en vaporisateur:
PPN VolutesOfVapor

Les Debowlers Katalyzer

https://lacentralevapeur.com/accessoires-vaporisateurs/23192871-stand-debowler-metal-pour-vapcap-dynavap.html

https://lacentralevapeur.com/8036-thickbox_default/stand-debowler-bois-pour-vapcap-dynavap.jpg

Avant tout il est probable que nombre de personnes se demandent ce que signifie ce terme… Un Debowler est pour l’utilisateur de vaporisareur l’équivalent d’un cendrier pour les fumeurs. Il sert à vider le bol de votre vaporisateur et il est généralement équipé d’un pic qui facilite l’opération.

C’est un accessoire qui est apparu récemment pour les vaporisateurs mais qui existait déjà pour les fumeurs de douilles (Bong) aux USA. Il répond parfois aussi à un souci d’esthétique mais il existe des versions utilitaires avant tout. Il permet aussi d’éviter d’avoir des herbes déjà vaporisé répandues et centralise l’opération de vidage du bol et la collection des herbes usagées.

Aujourd’hui je vais m’intéresser aux Debowlers de la marque française Katalyzer.

Le modèle en bois est réellement un bel objet, fabriqué en Chine, très pratique pour la plupart des vaporisateurs il a été cependant conçu pour les vaporisateurs VapCap de DynaVap/ Sceptres Katalyzer. Trois aimants puissants et larges ont été ajoutés afin d’en faire aussi un support pour vos différents VapCaps et Sceptres. D’une taille adaptée (10x8x2cm), le Debowler est facilement manipulable. Le pic en aluminium de 3cm de haut se démonte pour le transport, il vous faudra d’ailleurs l’installer vous même car il est livré démonté.

https://lacentralevapeur.com/8033-thickbox_default/stand-debowler-bois-pour-vapcap-dynavap.jpg

Le Debowler bois Katalyzer avec un M2019 « Aurum », un M2020 et un HydraVong

A mon avis c’est un superbe accessoire qui s’avère utile lors d’une session à plusieurs, il permet en effet de refroidir/poser 3 VapCaps ou Sceptres en même temps. Combiné avec une chauffe par induction Click And Go de Katalyzer (ici) vous êtes parés pour une soirée vape à plusieurs (enfin dès que possible…). Cependant certains collectionneurs pourraient y voir aussi un magnifique présentoir mettant en valeur leurs différents VapCaps !

Un autre modèle est disponible, tout en aluminium il dispose aussi d’un support central permettant de loger un VapCap ou tout autre stem de taille similaire et de 2 pics latéraux destinés à vider les bols, enfin le réservoir à herbes usagées fait 8cm de diamètre sur 3cm de hauteur. D’un design plus simpliste, il est la version « transportable » des Debowlers de chez Katalyzer.

https://lacentralevapeur.com/8745-thickbox_default/stand-debowler-metal-pour-vapcap-dynavap.jpg

Ici le Debowler Metal Katalyzer et un VapCap avec stem (corps) de chez Simrell.

Tous deux peuvent donc être utilisés aussi avec un grand nombre de vaporisateurs et pas seulement ceux de DynaVap. Un accessoire indispensable à tout « vaporiste » !

Enfin je préciserai que certaines herbes et résines contenant encore certains principes actifs après avoir été vaporisées peuvent être ré-utilisées surtout dans des préparations culinaires.

C’est pourquoi la collection de l’ABV (terme anglophone désignant les herbes déjà vaporisées, « already been vaped ») est intéressante principalement pour les utilisateurs de fleurs ou de résines de CBD.

Le Debowler bois est disponible ici

La version en Aluminium est disponible ici.

Weecke et la ligne de vaporisateurs Fenix

https://fenixvaporizer.eu/wp-content/uploads/2019/05/FENiX-2.0-smllr.png

Weecke est l’entreprise chinoise qui fabrique la ligne de vaporisateurs Fenix, ce fabriquant jusque là assez connu dans le monde de la e-cig a débuté dans la vape d’herbes aromatiques et médicinales en 2015. Après 2 premiers modèles moins aboutis (le Fenix et le Svaty) ils ont connus un succès indéniable dans le monde de la vaporisations des herbes sèches, résines et concentrés avec les trois modèles qui ont suivis.
Voici le fameux triumvirat de chez Weecke :
le Fenix Mini, le Fenix Pro et le Fenix 2.0.


Ci dessous une petite présentation de ces trois modèles suivi d’un tableau afin de souligner les différences et les similarités.

Le Fenix Mini, le mini qui envoie un max !

En effet dès leur premier « bon » modèle, le bien connu Fenix Mini, les retours d’utilisateurs ont été particulièrement positifs.

https://lacentralevapeur.com/6646-thickbox_default/fenix-mini-weecke.jpg

De par sa taille tout d’abord (5x8x2,5cm) il tient dans toutes les mains et se glisse dans (presque) toutes les poches de plus le design de l’embout buccal et la forme générale du vapo sans embouts dépassant le rend plus facile à transporter dans une poche sans risque de casse.

De par ses performances et fonctionnalités qui n’ont rien à envier à certains des vapos les plus prestigieux : chauffe hybride combinant la convection avec une pointe de conduction et choix de la température au degré prés, farenheit / celsius, port usb pour la charge.

De par sa gamme d’accessoires, une des plus complètes du marché : capsules, hydratubes, bubbler adaptateur pour bong, différents embouts buccaux et autres accessoires.

https://lacentralevapeur.com/6115-large_default/hydratube-pour-fenix-mini.jpg

Et enfin de part son prix qui, comme son nom est mini, disponible chez La Centrale Vapeur ici

Bien qu’il soit particulièrement portable et performant le seul défaut de ce petit gars est sa batterie qui a une autonomie plutôt limitée ce qui n’a rien d’étonnant considérant sa taille, environ 5 bols/sessions par charge soit environ 30 minutes. La batterie n’est pas remplaçable aussi. Des batteries de secours (powerbank) sont disponibles afin de pouvoir recharger votre Mini en déplacement!

De nombreuses autres marques vendent le Fenix Mini sous un autre nom. Weecke est bien le seul fabriquant de ce modèle mais il offre la possibilité de renommer le vaporisateur avec le nom d’une autre marque (« re-brand »). Donc de nombreux Fenix Mini sont vendus sous d’autres noms et souvent plus chers, mis à part de rares exceptions ce sont tous les mêmes.

Le Fenix Pro… pas si gros… mais c’est du lourd!

https://lacentralevapeur.com/7523-thickbox_default/fenix-pro.jpg

Bien qu’il fût le dernier à être mis sur le marché le Fenix Pro est une amélioration inspirée du Mini. En effet ils partagent le même forme et le même embout buccal légèrement revisité cependant le Pro est un tout petit peu plus grand (8,5x5x2,5cm).

Les fonctionnalités concernant le réglage de la température, le choix entre degré farenheit et degré celsius et la charge par micro-usb sont les mêmes que pou le Mini. Toutefois le Pro dispose d’un système de chauffe plus tourné vers la convection (mais encore hybride convection/conduction) et de certaines nouvelles fonctionnalités très intéressantes comme le système ECA (Easy Clean Airpath) qui permet d’accéder à l’entrée d’air afin de la nettoyer et la possibilité de remplacer l’élément chauffant très facilement.

https://fenixvaporizer.eu/wp-content/uploads/2019/12/Vaporizer-Fenix-Pro-ECA-Convection-Technology.jpg

La batterie est un peu plus performante aussi mais cependant pas remplaçable par l’utilisateur. De nombreux accessoires sont là aussi disponibles, tel que ce stem long ou ces cartouches à résines .

On peu aussi le trouver sous un autre nom ici ou là pour les mêmes raisons que pour le Mini.

Mon avis personnel sur ces 2 vapos est très positif et je les recommande souvent pour la vapeur particulièrement douce qu’ils produisent et la taille du bol adaptée à une utilisation solo. Ce n’est en aucun cas au détriment de la densité de vapeur, en effet tous deux peuvent produire une vapeur assez dense pour être satisfaisante. Niveau durabilité j’ai un Mini qui a plus de 4 ans d’utilisation peut être pas quotidienne mais qui reste une de mes options de choix pour vaporiser en déplacement… et discrètement !

Le vaporisateur Fenix 2.0, « bigger is better! »

Enfin, voici le tank de chez Fenix sorti en 2019 mais depuis successivement amélioré, au jour d’aujourd’hui la version 2021 est disponible avec son élément de chauffe de 7ème génération et son embout buccal en zirconium. Avec ce modèle il n’est plus question de petite taille car tout est basé sur la performance… et vous ne serez pas déçus!

https://lacentralevapeur.com/8836-thickbox_default/fenix-20-version-2021.jpg

Derrière ce gros boîtier (11×6,5x3cm) au look S-F et comparable au Mighty par la taille (mais pas seulement…) se cache un système de chauffe pure convection très performant et des batteries ayant une très bonne autonomie mais malheureusement non remplaçables.

https://lacentralevapeur.com/5976-thickbox_default/fenix-20-version-2021.jpg

Le système de chauffe produit un flux d’air chaud intense lors de l’inhalation (convection), le rendu en terme de saveur est incomparable et ce flux permet d’extraire les principes actifs de vos plantes sèches, résines ou concentrés avec efficacité. La température est ajustable au degré prés, cette précision est nécessaire pour qui souhaite cibler un composé en particulier, par exemple la fleur et résine de CBD se vaporise à une température comprise entre 170°C et 195°C (voir cet article ).

Un écran LCD affiche la température choisie ainsi que la température réelle , l’état de la batterie ainsi que la durée de la session en secondes (5 min, ajustable). Cet écran LCD est aussi présent pour le Fenix Mini et le Fenix Pro, et avec les mêmes fonctionnalités.

La batterie de 4400 mAh offre réellement une très bonne autonomie (jusqu’à 75mn), elle se recharge par micro-usb en 3 heures environ.

https://lacentralevapeur.com/7454-thickbox_default/fenix-20-quartz-bowl.jpg

Là aussi Weecke nous a gratifié de nombreux accessoires permettant de modifier le Fenix 2.0 à votre convenance. Un bol en titane offrant plus de conduction ainsi qu’un bol en quartz sont disponibles. Mais aussi un tube d’inhalation en verre pour les puristes ou bien un adaptateur pour bubblers/pipes à eaux pour les amateurs.

Un bon gros vapo qui offre des performances comparables aux grands noms de la vaporisation, de réelles possibilités de « customization », une solide construction et tout cela pour un prix plus qu’abordable.

Petit tableau comparatif des vaporisateur Weecke Fenix:


ChauffeBatterieEmbout buccalPortabilitéT° maxAccessoiresPrix
MiniHybride1600mahplastique+++221°Couientre 74,90€ et 84.9
ProHybride2300mahverre+++221°Coui149€ à 169€
2.0Convection4400mahzirconium+221°Coui139€ à 159 €

Un article rédigé par un de nos spécialistes en vaporisateur:
PPN VolutesOfVapor

Chauffe par Induction portable pour Dynavap, le Click and Go de Katalyzer

La célèbre marque de vaporisateurs à briquets DynaVap ( dynavap.com )est actuellement devenue un incontournable de la vaporisation d’herbes sèches (fleurs de CBD, Damiana, Sauge, Tabac…), de résines et de concentrés. De nombreux fabricants se sont introduits dans ce marché en offrant toute une variété d’accessoires: Stems/corps (Simrell, Tectonic,…), boîtes de rangements similaires au fameux DynaStash, pipes (Aezhenn) et des systèmes de chauffe par induction (Orion Dynatec).

Aujourd’hui nous allons nous intéresser à un de ces derniers, le Click and Go de la marque française Katalyzer.

L’induction est un système de chauffe sans contact bien connu dans les cuisines modernes.
Appliqué à la technologie Dynavap il permet à l’utilisateur du vaporisateur de se passer d’un briquet torche… On pourrait au premier abord se demander quel réel avantage apporte ce type de systèmes, un briquet étant vraiment plus petit…

Le briquet a ses avantages mais un système à induction tel que celui de Katalyzer permet de reproduire les mêmes conditions, la chauffe au briquet est plus aléatoire (distance, taille de la flamme, emplacement, vent).

Le Click and Go déclenche le clic de votre VapCap en 4 à 6 secondes, dès l’insertion la led se met à clignoter rouge, ceci est pratique pour estimer la durée quand on chauffe après le clic.

Le tube d’insertion offre 2 hauteurs de chauffe, en effet si on retire la pastille en silicone pré installée au fond de l’espace de chauffe, cela permet de chauffer le Cap du VapCap sur une plus grande longueur et c’est donc un peu plus chaud.

De plus, dans certains moments il est plus discret d’utiliser le Click and Go qu’un briquet torche! En effet il se présente sous la forme anodine d’un boîtier rectangulaire en aluminium brossé de 11x7x3,1cm (275gr), à droite l’emplacement de chauffe et à gauche un aimant large et puissant afin de recevoir votre VapCap afin de le refroidir plus rapidement ou seulement le poser.

https://lacentralevapeur.com/8916-thickbox_default/click-and-go-chauffe-portable-par-induction-katalyzer.jpg

La face avant offre un compartiment très pratique permettant d’y loger un vaporisateur M, on y trouve aussi le bouton d’activation et le connecteur USB-C afin de recharger en 2 heures la batterie intégrée d’une capacité de 3000mah qui offre une autonomie impressionnante d’environ 50 cycles de chauffe.

https://lacentralevapeur.com/8916-thickbox_default/click-and-go-chauffe-portable-par-induction-katalyzer.jpg

Pour conclure j’ai été agréablement surpris par ce Click and Go, la taille, le design simple et pratique (le compartiment du M est vraiment utile!), les 2 niveaux de chauffe et un prix abordable en font une très intéressante option! La batterie intégrée ne me plaisait pas trop mais il s’avère qu’elle a une bonne autonomie, d’autant qu’aucun système de série ne propose aujourd’hui une batterie amovible.
Bon à savoir, pour 159€ lacentralevapeur offre un kit comprenant le Click and Go + un VapCap M Phantom ici (le Click and Go seul est dispo pour 129€ ici)

Un article rédigé par un de nos spécialistes en vaporisateur:
PPN VolutesOfVapor

Le M: Histoire et différences entre les vaporisateurs M et autre séries Dynavap.

Au début fût…Le Clic

Le VapCap par Dynavap est LE vapo qui a démocratisé la vaporisation des herbes sèches.
Il vous sera par exemple très utile pour vaporiser votre cannabis CBD en fleur comme en résine (prévoir alors de la fibre de chanvre).
Non seulement grâce à son prix mais surtout de par sa simplicité d’utilisation. Il est, à ce jour, un des vaporisateurs les plus en vogue du moment.
George, le créateur du VapCap, a lancé en 2015 son produit à l’aide d’une campagne de crow-funding par IndieGogo… Il s’agissait alors du DynaVap VapCap Original, le design étant alors très basique, un tube en verre avec le bol à une extrémité et un embout buccal silicone de l’autre, et bien entendu le Cap avec son fameux clic révolutionnaire se déclenchant après l’avoir suffisamment chauffé à l’aide d’un briquet torche ou bien d’un système à induction!

Une vidéo de George, le créateur de DynaVap, présentant le VapCap OG

Une vidéo de Prune découvrant le VapCap

… et le Déclic

Dès lors la machine s’est emballée et la gamme de produits de chez DynaVap s’est agrandie de façons importante!
Bien qu’utilisant tous le même principe du VapCap il y a maintenant de nombreux modèles disponibles.
Tous fabriqués de toutes pièces dans le Wisconsin aux USA. Des plus abordable : le « M »et Scèptre (VapCap+tube refroidisseur en verre), aux plus chers et luxueux ; la gamme des Omnivaps (corps et Cap en Titane) et Omnivongs (corps en bois et Cap en Titane) et en passant par les HydraVongs (pour utiliser avec une pipe à eau), Nonavongs (corps en bois tourné) au coût intermédiaire.
Un nombre important d’autres fabricants se sont mis à créer des accessoires pour le VapCap de Dynavap, des corps/sections intermédiaires, pipes, boîtiers ou bien systèmes de chauffe par induction (système qui permet une chauffe sans briquet).

https://encrypted-tbn0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRbM9cVZlMjxxXYTeK9P4LNhxb_giY1sKov2Q&usqp=CAU

Une gamme vraiment très large!

Le « M »

Aujourd’hui nous allons nous intéresser au « M » (pour « metal » ) dont la première version a été crée en 2017, dès lors George et son équipe chez DynaVap ont mis un point d’honneur à améliorer ce produit en tête des ventes chez de nombreux revendeurs. Depuis, chaque nouvelle année a vu sa version du « M », un des signes d’un fabriquant à l’écoute de ses clients. C’est pourquoi et afin de s’y retrouver je vais vous faire un court descriptif de chaque version avec ses améliorations.

L’original, le M 2017

Bien qu’il soit dépourvu des fonctionnalités des modèles suivants il offrait déjà un corps en acier inoxydable tout-en-un excepté pour la grille CCD (design spécial de chez Dynavap), le condensateur, le Cap (la partie que l’on chauffe) et le Tip (le bol quoi). Le corps du vapo et l’embouchure sont d’une pièce. Dans le corps du vapo a été percé un trou d’appel d’air qui permet de réguler le débit à l’aide d’un doigt. Pour cette version le corps du vapo est lisse ce qui s’est avéré pas très pratique quand il faut le faire tourner lors de la chauffe avec un briquet torche. J’ai un exemplaire de cette version mais je ne l’utilise que avec un système de chauffe par induction.

Le rainuré, le M 2018

La surface lisse de l’original s’est avérée peu pratique lorsqu’il s’agissait de le faire tourner pour chauffer le Cap, donc DynaLab a implémenté la surface du M avec de fines rainures rendant la rotation plus aisée. De plus le tirage d’air a été légèrement amélioré. Cette version est toujours disponible ici où là, c’est la plus proche de l’original et celle qui a vu le moins d’améliorations.

Le M 2019, nouvelles couleurs et plus encore

hhttps://encrypted-tbn0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRbM9cVZlMjxxXYTeK9P4LNhxb_giY1sKov2Q&usqp=CAUttps://www.dynavap.com/assets/Uploads/Blog/Ms_Lineup_Blog__FillWzc2Nyw1MDBd.jpg Une petite vue du M 2018 (à gauche) à coté de la gamme du M 2019 s’agrandissant de nouveaux coloris.

https://encrypted-tbn0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRbM9cVZlMjxxXYTeK9P4LNhxb_giY1sKov2Q&usqp=CAU

Cette version offre non seulement de nouveaux coloris (Aurum/doré, Azurium/bleuté, Rosium/irisé et Phantom/noir mat) très appréciables mais de réelles améliorations. Tout d’abord les rainures verticales de la version précédente ont laissé place à une finition plus texturé et à de fines rainures horizontales juste sous le Tip facilitant la rotation. Mais c’est surtout l’amélioration du design du trou d’appel d’air (Carb Hole) qui a fait du M 2019 un meilleur vaporisateur, ce design permet plus de contrôle de l’utilisateur sur le débit d’air, un débit réduit augmentant la densité de vapeur et un large débit offre un meilleur rendu des saveurs. Enfin le Tip a été lui aussi re-designé, les rainures en spirale ont laissés place à des rainures en zig-zag, plus efficace pour transmettre la chaleur à l’air qui y passe lors d’une inhalation.

Et le tout dernier, le M 2020, de vraies améliorations!

https://www.dynavap.com/assets/Uploads/Products/Images/RS625_2020-M-Capped-back-vertical-February-DynaVap-Full-Units-Ms-2020.png

Au primtemps dernier, en plein confinement, DynaVap nous a à nouveau gratifié d’une nouvelle version de son fameux M et celle ci offre de réelles promesses… tenues!

Une nouvelle fonctionnalité appelée Adujst-A-Bowl est apparue, pas si nouvelle en fait car elle est présente dans la gamme OmniVap, le haut de gamme chez DynaVap ! Cette fonctionnalité vous permet de réduire la taille du bol de 50 % et permet l’utilisation de quantités très petites. De plus le trou permettant le contrôle du débit d’air a été remplacé par 2 fentes asymétriques permettant un ajustement plus précis du débit en obturant, par exemple, une des 2 fentes seulement. Ces fentes ajoute des turbulences pour une vaporisation plus efficace. Le Captive Cap est aussi une réelle amélioration, le Cap pouvait avoir tendance à glisser du Tip (bol) sur les autres versions mais cela a été corrigé en ajoutant des indentations non seulement sur le Tip mais en redessinant le Cap aussi. Enfin l’embout buccal a, lui aussi, été redessiné afin de s’adapter directement aux pipes à eau disposant de joints en 10mm. Sur cette version on peu dire que DynaVap ne nous a pas déçus, elle est disponible en 4 versions, celle de base couleur acier, Azurium (bleuté), Rosium (irisé) et Phantom (noir mat).

https://lacentralevapeur.com/7872-thickbox_default/the-m-2020-vapcap-dynavap.jpg Une vue de la principale amélioration du M 2020, les fentes « chirales », elles offrent un meilleur contrôle sur le débit d’air.

Disponible à lacentralevapeur.com ici !

Pour terminer et afin de s’y retrouver parmi ces nombreuses versions voici un petit tableau récapitulatif des différentes fonctionnalités de chaque modèles:


FinitionDébit d’airAppel d’airTipCapEmbout buccalColoris
M 2017lisse1 trouspirale
8mmnon
M 2018rainuré+1 trouspirale
8mmnon
M 2019texturé++1 trouzig-zag
8mmoui
M 2020facettes+++2 fenteszig-zagcaptive10mmoui

Enfin de nombreux produits ont été créés pour utiliser les vaporisateurs VapCap de DynaVap, certains par le fabriquant lui-même comme le Dynastash qui permet d’emporter votre M, le briquet et une petite réserve de plantes sèches partout avec vous. Mais de nombreux autres fabricants ont vu le jour pour offrir systèmes de chauffe par induction (Katalyzer Click and Go, Orion de Dynatec,…), stems/corps de vapos (Tectonic stem par BB VAPES BRVND, Simrell), Pipes en bois ( Aezhenn Wood) et bien d’autres encore à découvrir.

Un article rédigé par un de nos spécialistes en vaporisateur:
PPN VolutesOfVapor

Test – Review Herborizer XL & TI

Herborizer Sphere XL

La gamme de vaporisateurs de la marque française Herborizer a été développé dans le sud-est de la France, près de Montpellier depuis 2005. Même si le prix peut vous paraître élevé, il est tout à fait justifié puisqu’il s’agit d’un vaporisateur de salon haut de gamme.

Ce qui attire le regard en premier lieu, est la beauté du vaporisateur. En effet, il est constitué de PYREX (verre borosilicate) car ce matériau est très résistant aux chocs et aux températures extrêmes. C’est ce qui donne son aspect très esthétique, permet également de visualiser tout le processus lors de l’inhalation et offre une vapeur pure et savoureuse à chaque session. Le verre étant une matière neutre, il permet également de ne pas altérer le goût de la plante. Ajoutez à cela qu’il est très hygiénique puisqu’il est facile à nettoyer.

Continuer la lecture de « Test – Review Herborizer XL & TI »

Storz & Bickel : le haut de gamme des vapos

La marque Storz & Bickel est une marque désormais américaine. Racheté par Canopy growth cette ex marque allemande fabrique les Mercedes des vaporisateurs. Fixes ou portables, les vaporisateurs fabriqués par Storz & Bickel sont connus pour être le haut de gamme des vaporisateurs mais aussi pour être assez couteux.

Que valent ces vaporisateurs Storz & Bickel ?

Continuer la lecture de « Storz & Bickel : le haut de gamme des vapos »

Les produits Arizer : que valent-ils ?

La marque Arizer est une marque canadienne qui conçoit et commercialise des vaporisateurs. Ses quatre vapo les plus connus sont V-Tower et Extrem-Q pour les vaporisateurs fixes. Pour les vaporisateurs portables ce sont le Solo et le Air. Ces best-sellers font ont toujours autant de succès. On vous dira donc tout sur les points forts mais aussi les points faibles de ces vaporisateurs pour vous aider à faire un choix judicieux.

Arizer Extreme Q

Commençons par le vaporisateur fixe Extreme-Q. Vous pourrez également trouver sur ce lien tous les autres produits Arizer de cet article ainsi que tous les accessoires nécessaires.

Continuer la lecture de « Les produits Arizer : que valent-ils ? »