Le Vapman… enfin de retour !

Parmi les pionniers du monde de la vaporisation, il est de ces appareils indémodables que les années d’innovations technologiques n’ont pas suffit à enterrer. Le Vapman, vaporisateur manuel (avec chauffe à briquet tempête) classique conçu par un certain René Balli au début des années 2000, est tout à fait de cette trempe.

Avec un design Suisse, il se retrouve aujourd’hui à nouveau en production – après quelques remaniements et amélioration – un peu plus au sud, en Italie dans le Tyrol du Sud (Bolzano). De ce beau pays est donc également issu le principal matériau de ce vaporisateur intégralement fabriqué à main, à savoir le bois d’olivier. Ce dernier, en plus d’être très élégant et agréable au toucher, rassemble les caractéristiques idéales pour un appareil de vaporisation.

La chambre de chauffe, elle, est constituée de cuivre plaqué or, tandis que l’embout buccal est en polyoxyméthylène (PAM), plastique de haute qualité aux caractéristiques s’approchant fortement du verre, tout en étant incassable.

Le Vapman et son bois d’olivier
Préparation et déroulement d’une session avec le Vapman

Conçu de manière éco-responsable avec des matériaux nobles et de qualité, le Vapman est fourni avec une coque en chanvre recyclé ainsi qu’une pochette en chanvre pour faciliter son transport. Pour compléter l’aspect éco-responsable, à chaque commande un arbre est planté dans une zone où la déforestation est critique. En outre, il se révèle parfaitement adapté pour le micro-dosing (jusqu’à 0,001 g !) ainsi que pour les concentrés.

La chauffe au briquet torche permet – après une petite période de prise en main – une certaine flexibilité dans les températures et donc dans l’expérience de vaporisation, selon le nombre de flammes, la distance et la durée de chauffe.

Un système de chauffe électronique devrait également être proposé par le constructeur d’ici à 2022.

Prise en main du Vapman

Deux déclinaisons : Classique et Basique

Vapman déclinaison “Classic”

Le Vapman est proposé en deux modèles : une version classique et une version basique. La première dispose d’une couche de protection constituée de minéral stratifié (Mica) permettant d’optimiser la chauffe tout en protégeant le bois de la combustion.

Vapman version “Basic”

La version basique est simplement dénuée de cette couche minérale : le bois se couvre alors au fur et à mesure de son utilisation d’une fine couche de charbon permettant d’isoler et protéger le bois d’une combustion avancée.

Le contenu de la boîte, traduit par nos soins pour vous

Et bientôt…

Outre la chauffe traditionnelle au briquet, le fabriquant prévoit également d’ici l’année prochaine de proposer une station de chauffe par induction spécialement conçu pour le Vapman, avec six paliers de température prévus, si l’on se fie aux visuels teasés par le fabricant.

Article rédigé par l’un de nos spécialistes en vaporisateur : Vapthur

Une réponse sur “Le Vapman… enfin de retour !”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.